Les réflexes archaïques

Les réflexes archaïques ou primaires sont des mouvements automatiques, involontaires que l’on observe chez le nouveau-né en réaction à des stimuli sensoriels spécifiques. La plupart émergent in-utéro, maturent pendant la naissance et s’intègrent durant la première année de vie de l’enfant.

Les réflexes se développent naturellement et sont le signe d’un développement moteur harmonieux.

Chaque réflexe émerge et se développe, c’est la phase où il est actif. Il devrait ensuite s’intégrer et ne plus être observable, laissant la place au mouvement volontaire, intentionnel

Leur évolution comprend 3 phases :

  • L’émergence.

  • L’activation.

  • L’intégration.

Si cette évolution est entravée, des déficits posturaux, des difficultés d’apprentissage et comportementales s’en suivront.
Des techniques innovantes permettent de remédier à la persistance ou au manque de développement des réflexes chez l’enfant ou l’adulte.